Madness

Je vois suinter le sang sur ce mur blanc
Celui qui glisse et qui nous ment
Sous ses yeux nos corps de vampires
Oubliés par les semaines colériques
Dans ma chair dérangée, j’y injecte l’effroi
Donnez-moi un drapeau, que j’enterre la paix
Ma haine pour défendre ta proie Je suis livide.
Où es-tu ? Madness
Le rouge reste collé dans mon cerveau achauffé
Brûlé par la terreur et les alcools empilés
Mon âme crève dans les rires frénétiques
Je reste incrédule au présent, à l’avenir L’amour n’est pas le fruit défendu, ni la rage des corps
C’est exhiber les gamètes dans un coma, raide comme la mort
Dans ma chair dérangée, j’y injecte l’effroi
Donnez-moi un drapeau, que j’enterre la paix
Ma haine pour défendre ta proie
Je suis livide
Où es-tu ? Madness
Je veux me voir baigner dans l’électricité hargneuse
Arracher l’inarrachable, mon âme est affreuse

(Kristian Dernoncourt d’après les « ‘maux » de Carol V.)

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress | MMORPG